OneProvider : la Dacia des serveurs dédiés !

Rédigé par citizenz - - 4 commentaires
Je viens de découvrir Oneprovider .
OneProvider est une compagnie Canadienne qui offre une gamme complète de solutions en ligne : serveurs dédiés, virtuels, colocation dans plus 145 villes à travers le monde.
C'est en fait une filiale de Online... et des serveurs Online "reconditionnés"... ou "qui ont fait leur temps", etc.
Il y a notamment une gamme de serveurs dédiés impressionnante dans une bonne trentaine de villes d'Europe, d'Amérique du Nord et du sud, d'Asie, d'Afrique et d'Océanie. La gamme de serveur est très étendue (niveau proc, RAM, DD, etc.).

Avec les "Summer sell " vous pouvez trouver un dédié basé en France pour 6.99 €/m TTC !  C'est pas cher... mais certaine chose sont minimalistes.
Le panel de gestion client est plutôt pas mal fait, la gestion du serveur est plutôt pratique.
Mais première surprise lors de l'install ou de la reinstall de l'OS du serveur dédié, pas possible de choisir autre chose que des versions "anciennes" des OS (Debian v8, Ubuntu 14.04, ...) Ça commence à dater un peu.
Pourtant, sur l'annonce au moment de l'achat il est bien noté que Debian 9 fait partie des OS disponibles tout comme Ubuntu 18.04.
Par contre, sur simple demande au support, ils vous l'installent (Debian 9) après que vous leur ayez affirmé que vous êtes au courant que la réinstall va effacer toutes les données du serveur.

 

Mais à 6.99 €/mois, le serveur dédié que j'ai choisi (Intel Atom C2350 - 1.7 GHz, 4GB Ram DDR3, 1 TB HDD SATA et surtout une connexion à 1 Gb/s unmetered) est quand même pas mal !
Le processeur est assez limité mais pour un "petit" serveur web ou une seedbox, c'est parfait ! La connexion à 1 GB/s est parfaite !

Mais moi, je voulais me faire un serveur avec une Debian 10 O_o !!!

Donc pas d'autre alternative que d'upgrader à la main l'OS installé.
Plutôt que de passer de Jessie à Buster directement (je pense que ce n'est pas indiqué : vous confirmez ?), j'ai préféré upgrader vers Strech dans un premier temps, puis vers Buster dans un deuxième temps.
Voila comment je m'y suis pris et c'est en fait très simple.

Première chose à faire : s’assurer qu’on est bien à jour sur Jessie :
$ su
# apt update
# apt full-upgrade
# reboot


Puis on met à jour le fichier /etc/apt/sources.list en remplaçant jessie par stretch :
$ su
# sed -i 's|jessie|stretch|' /etc/apt/sources.list

Vérifiez aussi les dépôts dans /etc/apt/sources.list.d/

Puis on met à jour vers Stretch (v9) :
# apt update
# apt full-upgrade
# reboot

Bingo ! On est sous Debian Strech (9).

 

Vérifiez avec :
$ lsb_release -a

Vous aurez peut-être quelques fichiers à supprimer :
#apt autoremove
#reboot

Si tout est bon, on passe de Strech (9) à Buster (10) avec la même procédure :
$ su
# sed -i 's|stretch|buster|' /etc/apt/sources.list
# apt update
# apt full-upgrade
# reboot

Bingo (2) ! On est sous Debian Buster (10).

Vérifiez avec :
$ lsb_release -a
No LSB modules are available.
Distributor ID: Debian
Description:    Debian GNU/Linux 10 (buster)
Release:        10
Codename:       buster

$ uname -a
Linux AMS-144116 4.19.0-5-amd64 #1 SMP Debian 4.19.37-5 (2019-06-19) x86_64 GNU/Linux

Bien que vous soyez en Debian 10 (Buster), vous garderez la version Debian 8 sur votre panel d'administration client OneProvider.

 
CitizenZ : Geek quadra nivernais
fan d'ovalie, de musique, de linuxeries et de Net !

À lire également

4 commentaires

#1  - citizenz a dit :

A noter, si vous vous reconnectez sous Buster (Debian 10), vous ne pourrez plus utiliser la commande su sous peine d'avoir plusieurs erreurs, notamment ce type là :
$ su
Password:
# reboot
bash: reboot: command not found
# adduser
bash: adduser: command not found
... embêtant !

Si on teste, le PATH n'est pas bon :
$ su
Password:
root@sb:/home/mumbly# echo $PATH
/usr/local/bin:/usr/bin:/bin:/usr/local/games:/usr/games
root@sb:/home/mumbly# whoami
root

L'ASTUCE ---> se connecter avec su -l :
$ su -l
Password:
root@sb:~# echo $PATH
/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/usr/sbin:/usr/bin:/sbin:/bin

Répondre
#2  - Julien a dit :

Petit retour d'expérience perso j'ai un serveur depuis 2 ans sans trop de problème (mis à part un cafouillage de leur espace client pour l'ip failover au départ...), tarif honnête de 31,50€ TTC/mois pour un xeon 8 threads, 32Go de RAM et 2x1To de HDD
Mais ces derniers temps ça se complique... les HDD de mon serveur (2x1To seagate constellation) ont 5 ans d'age... et donne désormais des débits affligeants de 10Mo/s environs...
Après avoir échangé avec le support (suite à un plantage net ayant même fait perdre l'IPMI du serveur), puis fait tous les test demandés, reboot en rescue, réinstallation ESXi (en 12h !!! non les disques sont en pleine forme ^^) et perte de donnée sur une machine virtuelle... j'en suis toujours à attendre que le support daigne remplacer ces disques...
Le ticket ouvert il y a plus de 22 jours ! avec des fois plusieurs jours sans réponses...
Un conseil aux nouveaux/futurs clients il va vous falloir beaucoup de patience en cas de problème, ou aller voir la cooccurrence (plus coûteuse...)

Répondre
#3  - Pierre-Yves a dit :

Bien le bonjour,
Pour info, OneProvider n'est pas une filiale d'Online, mais un Partenaire privilégié smile
Bonne journée

Répondre
#4  - citizenz a dit :

Merci pour cette précision cool

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la troisième lettre du mot yernxc ?